Le Xiaomi Dual Flex, le prochain smartphone pliable ?


La course est lancée. Après Samsung, Huawei et Motorola (et Royole), Xiaomi présente son téléphone pliable. Une vidéo du prototype en action est déjà disponible sur Weibo, le réseau social chinois. Contrairement au Galaxy F (ou X), dont l’écran se plie au centre, le smartphone de Xiaomi se rabat par l’extérieur, de part et d’autre vers l’arrière de l’écran central.

Le prototype est convaincant


Comme il est maintenant d’usage dans le domaine des smartphones pliables, Xiaomi ne dévoile aucune information technique. La vidéo publiée récemment montre le prototype en démonstration dans les mains du co-fondateur de Xiaomi. Cette vidéo est la seule information dont disposent les commentateurs.

Et le prototype est convaincant : de nombreux commentaires montrent que les utilisateurs sont impatients de le tenir en main.

Le fabricant tente d’engager ses futurs clients en proposant à sa communauté de choisir le nom du futur appareil : Xiaomi Dual Flex ou Xiaomi MIX Flex ?

Les constructeurs asiatiques font de l’origami

Une tablette de 8 pouces, une petite tablette et un smartphone compact : le 3 en 1 de Xiaomi se plie deux fois. L’écran du Xiaomi se plie sur ses deux bordures latérales, qui se rabattent à l’arrière du terminal. Il semble donc que le pliage choisi par Xiaomi permet d’avoir un écran plus grand et de proposer 3 tailles différentes en un seul produit.


Rappelons que Royole et Samsung ont préféré de plier leur écran en deux, comme un livre. Sur le modèle de Royole, l’écran replié est visible (donnant l’impression décontractée de tenir un magazine) et chez Samsung l’écran est à l’intérieur du pli.

S’il est possible de comparer actuellement l’esthétique globale, c’est la prise en main qui sera déterminante.

Dans la démonstration, l’interface semble s’adapter de façon fluide à une surface d’affichage plus restreinte. La finesse des bordures laisse présager un smartphone assez fin. Contrairement au prototype de Royole qui s’est distingué pour l’épaisseur de ses bordures et la grosseur du pli de l’écran.

Des difficultés techniques à surmonter

La vidéo du Xiaomi Dual Flex est convaincante. Pourtant, Xiaomi explique avoir rencontré quelques difficultés techniques : adaptation logicielle de la surcouche MIUI aux écrans pliables, technologie de dalle pliable… Nous avons vu un prototype, il faudra probablement attendre encore quelques mois pour que Xiaomi mette ce bijou dans les mains des utilisateurs.
</p>

Xiaomi met les pieds dans l’écran plat


Xiaomi sera présent au Mobile World Congress dans un mois à Barcelone. L’entreprise compte donc être présente sur le marché des téléphones pliables et l’affirme aujourd’hui en dévoilant son prototype.

Jusqu’à présent, seul Royole avait exposé un produit final (peu satisfaisant) alors que Samsung distille ses informations au goutte à goutte.

Néanmoins, le Galaxy X (ou F) devrait être le premier smartphone à écran pliable à sortir sur le marché. Mais Samsung ne veut pas être seul et souhaite que l’usage du smartphone pliable devienne une évidence pour les consommateurs, bien au-delà d’un gadget high-tech.

Nous ne savons pas si la proposition de Samsung, en novembre 2018, de partager la technologie de ses écrans avec ses concurrents à finalement aboutie (ETnews). Mais nous pouvons dores et déjà nous attendre à l’arrivée d’autres prototypes dans les temps qui viennent. Huawei, Motorola, Lenovo et Oppo sont très attendus.

Et face aux tarifs pressentis du Galaxy X (autour de 2000€), on ne peut que rêver que Xiaomi applique sa politique tarifaireà son smartphone triple écran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *