Smartphone pliable : la guerre entre les grandes marques a éclaté et continue encore

Les spéculations autour de la sortie d’un smartphone pliable n’ont cessé de s’accroître. Et selon toujours les dires, ce smartphone constituerait une petite révolution. Les concepteurs ont longtemps fait languir les consommateurs qui ont déjà hâte d’apercevoir le bijou tant attendu. Lors de la ligne de départ, les grands concepteurs se préparent tous pour se différencier de leurs concurrents afin d’être le premier à lancer sur le marché cette technologie qui sera vue comme une grande innovation dans le domaine de la téléphonie.

Mais le smartphone flexible est-il réellement une grande avancée de la technologie des téléphonies ou seulement une conception à la mode au niveau des concepteurs qui veulent tous se démarquer ? Le fait est que toutes les grandes marques se focalisent sur ce téléphone pliable dont la conception nécessite d’outrepasser d’énormes obstacles technologiques. Si des marques très connues attirent sur elles les projecteurs pour dire au monde qu’elles seront les premières à lancer le smartphone pliable, d’autres préfèrent la discrétion en déposant seulement des brevets.

Tout ce qu’on doit dire c’est que le lancement du fameux smartphone flexible est actuellement au top. La première marque qui a surpassé l’adversité ainsi que les obstacles de la technologie et qui a ouvert le chemin du téléphone pliable est ZTE, avec le ZTE Axon. Il s’agit d’un smartphone qui possède deux écrans séparés par une charnière et qu’il est possible de plier et déplier. Mais l’effet escompté par la marque n’était pas au rendez-vous. Parmi les marques dans la course au smartphone pliable, on peut citer Huawei, Samsung, Motorola, Oppo, Apple, LG, Microsoft, et Lenovo.

Un concepteur qui se démarque : Samsung

Pendant ces derniers temps, Samsung a concentré toutes ses énergies dans la conception du smartphone flexible. Elle a redoublé ses concentrations quand Huawei lui a déclaré la guerre ouvertement récemment. Samsung a concocté le projet du téléphone pliable depuis longtemps quand certains ont dit que la marque aurait mis sur le marché un téléphone flexible du nom de Galaxy X.

En fin d’année 2016, Samsung a déposé plusieurs brevets pour ledit téléphone, ce qui a confirmé les rumeurs de sources inconnues. Depuis le dépôt des brevets, la marque a donné l’eau à la bouche des consommateurs en lançant sur la toile des visuels qu’il fût impossible de savoir s’il s’agissait ou non d’une réalité. La marque a sans doute voulu que le public se fasse une première idée sur le produit qui va voir le jour sans plus tarder.

Et Samsung n’a cessé de continuer son chemin. La marque voulait créer un <strong>smartphone flexible haut de gamme et design</strong> réservé pour les plus fortunés. Toutefois, ce projet et toutes les charges qui y sont liées allaient bien sûr se ressentir sur le coût du produit, estimé alors par les analystes à environ 1500 €. Mais à ce prix, la marque pourrait concevoir une batterie adaptée qui aurait également la capacité de se plier.

Huawei dans la course

Ce n’était qu’en mars de l’année dernière (2018) que cette marque a déposé ses brevets pour le smartphone flexible. Cela a attesté sa volonté pour la conception dudit téléphone, ce qui a quelque peu déstabilisé Samsung. Et selon les dires, la marque s’associerait à LG dans son projet.

En mai 2018, il a été annoncé par ET News que Huawei et BOE, entreprise qui conçoit des écrans, seraient devenus partenaires dans le but de créer des écrans flexibles de 8 pouces, une dimension généralement réservée aux tablettes. Et selon le responsable de Huawei dans son annonce du juillet 2018, le lancement de smartphone flexible aura lieu d’ici peu, ce qui accentue la crainte de Samsung.

Pour voir son projet aboutir et pour devancer Samsung, Huawei travaille d’arrache-pied pour être la première à sortir le tout premier téléphone flexible.

Motorola dans la ligne de départ

Outre les deux marques citées précédemment, Motorola compte aussi entrer dans l’histoire en concevant son smartphone pliable. Pour elle, le dépôt des brevets a eu lieu en février et aout 2018. Selon ces brevets, le téléphone faisant partie de la gamme Razr sera pourvu d’un clapet avec un seul écran. Le pli se trouvera au centre de l’appareil. 

LG sur le même niveau que Motorola

Même si LG a déjà déposé ses brevets, il n’y a encore pour l’instant un produit prototype. Or, la marque a pensé à développer ce projet depuis déjà 2015 lorsqu’elle a déposé un brevet qui présentait un appareil capable de se plier pour devenir une smartwatch.

Un autre brevet a été déposé plus tard pour un appareil ressemblant au ZTE Axon. Puis un autre qui présente un téléphone qu’il est possible de plier comme s’il s’agissait d’un portefeuille. Tout cela montre que LG est entièrement dans la course.

Lenovo, le novateur

C’est peut-être la seule marque qui a déjà réalisé publiquement une démonstration sur le téléphone pliable. Sa première démonstration a eu lieu en 2016 avec un appareil à enrouler au poignet. La marque a également créé une tablette de 8 pouces qui pouvait se plier en deux dans le sens de la longueur pour devenir un smartphone. Pour Lenovo, la sortie de son appareil flexible sera encore prévue pour l’année 2020.

Apple toujours présente

La course à la technologie ne sera pas la même sans la pomme. Pour cette marque, le projet a commencé en 2017 lors de son premier dépôt de brevet. Une source a annoncé sur CNBC que pour Apple, l’appareil sera un téléphone capable de se déplier pour devenir une tablette et que le lancement sera pour 2020. Le brevet pour cet appareil a été déposé en juillet 2018.

Oppo est la plus inventive

Cette marque veut concevoir pas seulement un type d’appareil flexible, mais quatre. Parmi eux, il y a un téléphone équipé d’airbags. Il y a également un appareil comportant des volets coulissants. Un autre modèle est plus simple, pouvant se déplier afin de se transformer en tablette. Quant au quatrième appareil, la marque va concevoir un téléphone que son propriétaire pourra plier et déplier à son gré. Pour Oppo, la sortie officielle d’un de ses appareils est prévue pour cette année.

Xiaomi est également présente

La discrétion est de rigueur pour cette marque chinoise. Mais on sait grâce à ET News qu’elle a conclu un partenariat avec des fournisseurs reconnus pour la conception de son appareil flexible. Il est probable que si la marque rencontre une réussite dans son projet, ses produits seront vendus uniquement en Chine.

Microsoft est-il encore en lice ?

Avec son projet Andromeda, on pensait que la marque était elle aussi dans la course. Elle souhaitait développer une tablette flexible, ou plutôt un petit ordinateur afin de devancer les technologies d’Android et d’iOS. Toutefois, il semblerait qu’aucun appareil pliable n’apparaisse dans la liste des préoccupations de Microsoft, selon Panos Panay.

Or, quelque temps avant l’annonce de Panos Panay, la firme présentait sur la toile un appareil flexible à double écran OLED. Rien n’est encore donc sûr pour Microsoft.

Vu tous les projets cités plus haut, on peut dire que le smartphone pliable fait bien partie des préoccupations majeures des marques de téléphone. Seul le temps pourra dire qui parmi ces marques réussira son défi et se distinguer des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *